Dénomination de nouveaux lieux à Aulnay-sous-Bois

À l'occasion du conseil municipal du mercredi 7 avril 2021, le Maire Bruno BESCHIZZA a proposé la dénomination de nouveaux lieux actuellement en cours d'aménagement à Aulnay-sous-Bois

Le nouvel espace vert situé près de la résidence de la Roseraie se nommera "Parc Floréal"

Ce parc paysager comprenant une aire de jeux fait partie de la « coulée verte » promenade végétalisée lancée en 2016 pour relier la Place de l’église au Stade du Moulin-Neuf. Il rejoint le Cours Napoléon Bonaparte situé en face à travers une sente éponyme.

Floréal est une pièce de théâtre écrite par Jules Princet. C’est la première pièce jouée au Théâtre aux Champs qui évoque l’histoire de notre commune. La scène VII, connue de nombreux Aulnaysiens, est une déclaration d’amour à notre ville à travers la chanson « Pays d’Aulnay, mon cher Pays ». Jules Princet a habité à quelques mètres où se trouve son ancienne demeure.

Floréal c’est aussi un mois dans l’ancien calendrier républicain, le plus propice aux floraisons (à chemin sur avril et mai), un nom particulièrement adapté pour un parc.

Dans le quartier Mitry-Ambourget, 3 nouvelles rues rendront hommage à des femmes résistantes

Dans le cadre du renouvellement urbain du quartier Mitry-Ambourget, de nouveaux aménagements sont en cours de réalisation autour de la rue du 8 mai 1945. Trois nouvelles rues vont être créées et rendront hommage à des femmes résistantes : Rue Lucie AUBRAC, Rue Rose VALLAND et Rue Brigitte DECAËNS.

Ces dénominations contribueront à poursuivre la féminisation de l’espace public engagée depuis 2014 par la Ville, avec les autres dénominations comme les crèches Clémence MENTREL et Eliane NYIRI, ou encore le collège Simone VEIL.

Lucie AUBRAC

Figure emblématique de la Résistance qu’elle rejoint en 1940 avec son mari Raymond Aubrac. Elle fut notamment connue pour avoir organisé l’évasion de nombreux Résistants. Après la Seconde Guerre Mondiale elle est restée une militante engagée en faveur des Droits de l’Homme.

Rose Valland

Elle était Attachée de conservation bénévole au musée des Écoles étrangères contemporaines, qui était situé au Jeu de Paume à Paris en 1932. Elle observe le pillage des œuvres d’arts par les occupants lors de la Seconde Guerre Mondiale, qui transitaient par son musée. Elle a durant quatre ans, répertorié les œuvres volées. Ces informations seront capitales après-guerre pour la récupération des œuvres. Environ 60 000 œuvres seront rapatriées en France grâce au travail de Rose Valland.

Elle fut à l’origine d’un fait de résistance Aulnay. Elle permit, avec ses informations, l’attaque, en août 1944 en gare d’Aulnay-sous-Bois, d’un train transportant des centaines d’œuvres d’art dérobées par l’armée allemande. L’Aulnaysien Gaston Chauvin fut tué.

Les résistants ont pu récupérer le butin nazi, d’une valeur d’1 milliard de Reicshmark et le rendre aux musées parisiens.

>> Les secrets d'Aulnay - L'attaque du train

Brigitte DECAËNS

Elle fut une figure de la Résistance aulnaysienne. Elle et sa famille ont hébergé, dans l’ancienne laiterie place l’Herminier, des Résistants dans le cadre de la mission « Charles » du plan « Sussex », qui concernait les localités de Livry-Gargan, le Bourget, Sevran, Dugny, La Courneuve et Aulnay- sous-Bois.

Elle effectua également des missions de transport et de transmission de documents secrets. Auteur de plusieurs ouvrages dont « 1944 - PLAN SUSSEX, Mission Charles » qu’elle a co-écrit avec Jacques BIGNON. Elle symbolise une génération qui malgré leur jeune âge, n’hésitèrent pas à risquer leur vie pour résister à l’occupant et libérer leur patrie.

Deux nouvelles places végétalisées devant les églises Saint-Paul et Saint-Jean

Dans le cadre du Programme de Rénovation Urbain, la Ville est actuellement engagée dans la démolition de la barre du Galion, dont le chantier se poursuivra jusqu’à l’été 2021. De nouveaux espaces publics et équipements redynamiseront le quartier pour améliorer le cadre de vie des habitants. Une "Place Saint-Jean" sera notamment aménagée devant l’église Saint-Jean.

Adjacente à l’actuelle rue du 8 mai 1945, la "Place de la Victoire" sera quant à elle l’épicentre d’un nouveau quartier avec des commerces et services qui seront situés en face de l’église Saint-Paul dans le quartier Mitry-Ambourget. Il s’agira d’un véritable lieu de vie pour les habitants et d’un lieu de souvenirs pour nos soldats, nos résistants, nos civils et nos déportés morts pour la victoire de la France et de ses alliés.

En marge de la future place du marché, un nouveau parvis a d’ores et déjà été aménagé au pied de l’église Saint-Paul. La Municipalité a décidé de dénommer cet espace "Parvis Saint-Paul".

Partager Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ImprimerEnvoyer à un ami
Retour à la liste
Back to Top